Reprise de l’activité professionnelle des personnes vulnérables à la Covid-19

A partir du lundi 27 septembre les personnes dites « vulnérables à la Covid19 » peuvent reprendre leur activité professionnelle en présentiel, en bénéficiant de mesures de protection renforcées :

  • Bureau individuel ou dispositifs limitant les risques (ex : écran de protection, aménagement des horaires) ;
  • Vigilance particulière quant au respect des gestes barrières ;
  • Absence, ou à défaut limitation, du partage du poste de travail et nettoyage et désinfection de ce dernier au moins en début et en fin de poste ;
  • Mise à disposition par l’employeur de masques de type chirurgical en nombre suffisant pour couvrir les éventuels trajets dans les transports en commun entre le domicile et le lieu de travail ;
  • Possibilité d’aménager les conditions de trajet domicile-travail, notamment par l’adaptation des horaires d’arrivée et de départ.

Les employeurs sont invités à préparer les conditions nécessaires d’aménagement de poste ou d’activité pour ces personnes possiblement éloignées de l’emploi depuis plusieurs mois.

En l’absence de mise en place des mesures de protection renforcées listées ci-dessus, les travailleurs vulnérables peuvent saisir le médecin du travail qui se prononce sur la possibilité de poursuite ou de reprise du travail en présentiel.

Lorsque l’employeur estime que le poste du salarié qui demande un placement en activité partielle ne remplit pas les conditions « de fortes densités virales »*, il saisit le médecin du travail qui se prononce sur le respect de ce critère et vérifie la mise en œuvre des mesures de protection renforcées dont bénéficie le salarié.

>> Consulter le décret n° 2021-1162 

*poste exposé à de fortes densités virales et pour lequel les mesures barrières ne peuvent être appliquées ou sont insuffisamment efficaces, à l’image des services hospitaliers de 1ère ligne ou des secteurs dédiés à la prise en charge de la Covid-19, du fait d’une exposition systématique et répétée à des personnes infectées par la covid19.