Archives pour la catégorie Actualités

Puis-je imposer à mes salariés de se faire vacciner contre la Covid-19 ?

Mauvaise réponse

Vous ne pouvez pas imposer la vaccination aux salariés. Seuls les salariés volontaires qui remplissent les conditions liées à l’état de santé et à l’âge peuvent se faire vacciner par le médecin du travail.

Pour le moment, seuls les salariés entre 50 et 64 ans inclus et atteints d’une comorbidité (maladie cardio-vasculaire, diabète instable, hypertension artérielle, obésité, pathologie respiratoire chronique, etc.) peuvent bénéficier de la vaccination.

> En savoir + sur la vaccination des salariés

Puis-je imposer à mes salariés de se faire vacciner contre la Covid-19 ?

Bonne réponse

Vous ne pouvez pas imposer la vaccination aux salariés. Seuls les salariés volontaires qui remplissent les conditions liées à l’état de santé et à l’âge peuvent se faire vacciner par le médecin du travail.

Pour le moment, seuls les salariés entre 50 et 64 ans inclus et atteints d’une comorbidité (maladie cardio-vasculaire, diabète instable, hypertension artérielle, obésité, pathologie respiratoire chronique, etc.) peuvent bénéficier de la vaccination.

> En savoir + sur la vaccination des salariés

Salarié à risque, votre Service de santé au travail vous vaccine

Vous avez entre 50 et 64 ans et êtes considéré comme à risque* face à la Covid-19, vous pouvez dès à présent nous contacter pour vous faire vacciner par nos professionnels. 

Conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS), notre Service de santé au travail s’est organisé pour s’engager pleinement dans cette nouvelle mission de prévention et de santé publique. Pour le moment, la vaccination avec le vaccin AstraZeneca sera proposée uniquement aux salariés âgés 50 à 64 ans atteints de comorbidités (voir la liste des pathologies).

COMMENT PRENDRE RENDEZ-VOUS ?
Par téléphone en appelant le centre SISTM le plus proche :

Cherbourg : 02 33 44 29 09
Saint-Lô : 02 33 57 12 93
Avranches : 02 33 68 26 87
Saint-Hilaire-du-Harcouët : 02 33 49 38 10

LA VACCINATION EST :
✔️ A l’initiative du salarié.
✔️ Sur rendez-vous dans nos centres SISTM Cherbourg, Saint-Lô, Avranches et Saint-Hilaire-du-Harcouët .
✔️ Gratuite tant pour le salarié que pour l’entreprise.
✔️ Réalisée en toute confidentialité.

*QUI SONT LES SALARIÉS CONCERNÉS ?
Conformément aux recommandations du 2 février 2021 de la Haute Autorité de Santé (HAS), le vaccin AstraZeneca peut être utilisé pour la vaccination des personnes de 50 à 64 ans inclus atteintes de comorbidités :

  • Pathologies cardio-vasculaires : hypertension artérielle (HTA) compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de coronaropathie, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • Diabète non équilibré ou compliqué ;
  • Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;
  • Obésité avec indice de masse corporelle (IMC) ≥ 30 ;
  • Cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • Cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • Immunodépression congénitale ou acquise ;
  • Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;
  • Maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive.
  • Cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • Maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • Personnes transplantées d’organes solides ;
  • Personnes transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • Poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • Certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste établie par les filières de santé des maladies rares) ;
  • Trisomie 21

Télétravail, êtes-vous sûr d’être bien installé ?

Vous expérimentez ou poursuivez le télétravail ? Nous vous proposons sur un format de 30 minutes des conseils personnalisés simples et rapides sur l’aménagement de votre poste de travail à domicile à partir du matériel disponible.

[ WEBINAIRE TÉLÉTRAVAIL ] 

Êtes-vous sûr d’être bien installé ?
Vendredi 19 mars 2021   |  11h-11h30

TÉLÉTRAVAIL : NOTRE OFFRE DE PRÉVENTION

Prestation comprise dans votre cotisation annuelle
et effectuée nos professionnels en santé au travail.

Covid-19 : notre Service mobilisé pour la vaccination de professionnels de santé

Depuis mi-janvier, le Docteur Delhostal, médecin du travail sur le centre SISTM d’Avranches et son infirmière en santé au travail, Géraldine Legrand viennent en appui auprès de l’Hôpital Privé de la Baie à Avranches pour assurer la vaccination anti-covid des professionnels de santé prioritaires de l’établissement. Retour sur cette action de prévention et de santé publique sur laquelle sont missionnés les Services de santé au travail.

Avec l’arrivée des premiers vaccins anti-covid début janvier, l’Hôpital Privé de la Baie s’est organisé pour proposer la vaccination à ses professionnels de santé de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités. « Nous souhaitons protéger au maximum les professionnels de santé » explique Bruno BOUHOURD, Directeur des Services de Soins Infirmier à l’Hôpital Privé de la Baie également en charge de l’organisation de cette campagne « La vaccination s’est déroulée en plusieurs étapes, notre Service RH a d’abord pris contact avec tous salariés pour connaître leur intention vaccinale, via une plateforme d’inscription mise à disposition par le groupe VIVALTO, auquel appartient l’Hôpital. Nous avons ensuite organisé l’acheminement logistique du vaccin depuis Saint-Lô avec l’ARS et mis en place le planning des injections en fonction de la disponibilité des professionnels pour que les 6 doses prévues par flacon soient injectées ». Une organisation minutieuse mise en difficulté mi-janvier « Nous avons dû faire face à un cluster, notamment du personnel en charge de la vaccination. Le médecin du travail SISTM qui suit notre établissement s’est alors proposé pour poursuivre la campagne de vaccination ».

Une mission menée par le Docteur Delhostal, médecin du travail à SISTM et son infirmière spécialisée en santé au travail, Geraldine Legrand « La vaccination est une pratique qui s’est ajoutée à notre activité avec la pandémie de covid-19 » précise l’infirmière « Elle s’intègre à notre mission qui est de préserver la santé des salariés et contribue également au maintien de l’activité de l’établissement ». Un avis partagé par le Docteur Delhostal qui revient sur sa mise en œuvre « Le professionnel est d’abord accueilli par le médecin pour faire l’entretien pré-vaccinal au cours duquel se vérifie son éligibilité au vaccin et l’absence de contre-indications. Un second entretien est réalisé 3-4 semaines plus tard lorsque la deuxième dose est administrée pour s’enquérir des éventuels effets secondaires ». Le salarié est ensuite confié à l’infirmière qui assure l’injection, le suivi des constantes mais également la préparation des doses en amont «un acte très important et minutieux puisque le prélèvement par flacon est passé de 5 à 6 doses » souligne le Docteur Delhostal.

Le médecin du travail et l’infirmière en santé au travail SISTM ont ainsi réalisé en collaboration étroite avec l’établissement de santé, 5 sessions de vaccination auprès de 77 salariés. Prochaine étape pour l’Hôpital, étendre la vaccination anti-Covid à tous les professionnels de santé sans restriction d’âge des différents services du périmètre de l’Hôpital Privé.

Vidéo : découvrez les étapes de la vaccination

 

[ WEBINAIRES ] Document Unique spécial commerces et Hôtellerie / restauration

Avez-vous rédigé ou actualisé votre Document Unique ? La santé et sécurité de vos salariés passe par ce Document qui répertorie et évalue tous les risques professionnels auxquels vos salariés peuvent être exposés sur leur(s) lieu(x) de travail. Le contexte de la Covid-19 est l’opportunité de le rédiger ou le mettre à jour.

Pour vous accompagner dans cette démarche en y intégrant le risque biologique lié à la Covid-19 nous vous invitons à participer à l’un de nos webinaires.

[ WEBINAIRES DOCUMENT UNIQUE ] 

Commerces de proximité
Lundi 8 février 2021   |  11h-12h

Secteur de l’hôtellerie  / Restauration
Jeudi 18 février 2021   |  15h-16h

 

 

 

 

Nouveau Protocole national pour les entreprises, quelles sont les évolutions ?

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de la Covid-19 a été actualisé le 16 février et 29 janvier 2021.

Voici les principales évolutions par rapport aux précédents  :

  • Les masques à utiliser en entreprise sont uniquement les masques « grand public filtration supérieure à 90% » (dits de « catégorie 1 ») ou masques de type chirurgical.
  • La distance physique est fixée à 2 mètres en tout lieu et en toute circonstance (avec un masque, elle reste de un mètre au minimum).
  • Dans les ateliers, possibilité de ne pas porter le masque sous certaines conditions (énoncées dans le protocole : ventilation, aération, nombre de personnes présentes dans la zone de travail, distance > 2 m, visière).
  • Pour le travail en extérieur, le port du masque en cas de regroupement ou d’incapacité de respecter la distance de 2 m entre personnes est obligatoire.
  • L’aération des locaux est portée à plusieurs minutes chaque heure (et non plus 15mn toutes les 3h).
  • Le télétravail est toujours fixé à 100 % pour les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance, avec un retour en présentiel possible un jour par semaine.

Assemblée Générale des adhérents du 1er février, consultez les points abordés

Notre Assemblée Générale s’est tenue en présentiel et visioconférence le lundi 1er février. Lors de cette séance, les employeurs du département de la Manche ont ainsi pu assister et poser leurs questions à distance.

Les points inscrits à l’ordre du jour étaient les suivants :

  • Approbation du procès-verbal de l’AG du 21-09-2020
  • Rapport moral du Président
  • Situation comptable prévisionnelle au 31-12-2020
  • Budget et cotisations 2021
  • Radiations 2020
  • Questions diverses

Retrouvez en détails ces différents points en cliquant sur lien suivant :
>> Présentation AG SISTM du 1er février 2021

1er janvier 2021 : le défibrillateur devient obligatoire pour les Établissements Recevant du Public de catégorie 4

Depuis le 1er janvier 2021 les établissements recevant du public (ERP) de catégorie 4 (recevant moins de 300 personnes) ont l’obligation de posséder un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) afin d’agir au plus vite lors d’un arrêt cardiaque. 

En France, chaque année, entre 40 000 et 50 000 personnes sont victimes d’une mort subite, faute d’avoir bénéficié au bon moment de l’intervention d’une personne qui aurait pu leur sauver la vie en pratiquant les gestes de premier secours et en administrant un choc électrique (défibrillation) le temps que les équipes de secours et d’aide médicale d’urgence interviennent.

Depuis 1er janvier 2020 les ERP de catégories 1 à 3 (recevant + de 300 personnes) ont l’obligation de s’équiper d’un défibrillateur.
Aujourd’hui, c’est désormais aux établissements recevant du public de catégorie 4 de posséder un défibrillateur cardiaque à la date du 1er janvier 2021. Cette obligation est fixée selon une l’application du décret numéro 2018-1186 du 19 décembre 2018 relatif aux défibrillateurs automatisés externes.

Les ERP de catégorie 4 sont des établissements recevant moins de 300 personnes, mais n’étant pas en catégorie 5. L’obligation pour les ERP de catégorie 5  se fera au 1er janvier 2022 et concernera : les structures d’accueil pour personnes âgées, structures d’accueil pour personnes handicapées, établissements de soins, gares, hôtels-restaurants d’altitude, refuges de montagne, établissements sportifs clos et couverts ainsi que les salles polyvalentes sportives…

Qu’est-ce qu’un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) ? Qui peut l’utiliser ? Ou l’installer ?
>> Retrouvez les réponses sur le site du Ministère des solidarités et de la santé

Assemblée Générale des Adhérents | lundi 1er février

Chère adhérente, cher adhérent,
Nous avons le plaisir de vous convier à la prochaine Assemblée Générale organisée le

Lundi 1er février 2021 à 14h30

En fonction des mesures sanitaires qui seront en vigueur au 1er février, cette Assemblée Générale se tiendra en visioconférence ou en présentiel sur nos centres de Cherbourg, Saint-Lô et Avranches. 

Les points inscrits à l’ordre du jour de cette séance sont les suivants :

  • Approbation du procès-verbal de l’AG du 21-09-2020
  • Rapport moral du Président
  • Situation comptable prévisionnelle au 31-12-2020
  • Budget et cotisations 2021
  • Radiations 2020
  • Questions diverses

Délégation de pouvoir pour l’Assemblée Générale

Si vous n’êtes pas disponible, vous avez la possibilité de vous faire représenter à cette Assemblée Générale par un membre employeur du Conseil d’Administration ou un autre employeur.
Pour déléguer votre pouvoir, télécharger le document suivant : délégation de pouvoir

Une fois complété, le document est à retourner au plus tard le mercredi 27 janvier 2021 par email à l.lahougue@sistm50.com ou par courrier :

SISTM – Mme Lahougue
CS 43509 – 107 Rue Auguste Grandin
50009 SAINT-LÔ CEDEX

Seuls les adhérents à jour de leurs cotisations pourront participer à cette Assemblée (cf. Statuts).