Archives pour la catégorie Actualités

Prévention de la Désinsertion Professionnelle à Vire le 10 décembre

Vous êtes en arrêt de travail suite à un accident ou une maladie ?
Vous pensez rencontrer des difficultés à reprendre votre travail comme avant ?

Nos professionnels peuvent vous aider à préparer votre retour à l’emploi dans les meilleures conditions et vous donnent rendez-vous au :

Forum Prévention de la Désinsertion Professionnel
Mardi 10 décembre à Vire
de 9h30 à 12h ou de 13h30 à 16h
à la salle « Le Vaudeville »

Cette action, initiée par la CARSAT Normandie rassemble de nombreux partenaires : Services de Santé au travail, Centres de rééducations, CPAM, Service médical Assurance maladie, Service social Carsat Normandie, MDPH, Cap Emploi, IRSA, Réseau régional douleur, MSA, Agefiph, Pôle Emploi.

>> Consulter l’invitation et le programme

Si le salarié est en invalidité, peut-il travailler ?

OUI

Le salarié peut être en invalidité et être déclaré apte à son poste par le médecin du travail.

L’état d’invalidité est en effet apprécié par le médecin conseil de la caisse primaire d’assurance maladie. L’aptitude ou l’inaptitude d’un salarié à son poste est quant à elle appréciée par le médecin du travail.

L’APTITUDE OU L’INAPTITUDE d’un salarié à son poste correspond à sa capacité médicale à occuper son emploi. Elle est appréciée par le Médecin du travail.

L’INVALIDITÉ correspond à une réduction d’au moins 2/3 de la capacité de gain ou de travail d’un assuré. Elle est appréciée par le Médecin conseil de la caisse primaire d’assurance maladie.

Un salarié peut être déclaré inapte à son poste par le médecin du travail sans être en invalidité et réciproquement.

Forum Handicap les 7 & 8 novembre – Auchan La Glacerie

Le Auchan La Glacerie organise pour la deuxième année consécutive un forum sur le handicap dans sa galerie marchande les 7 et 8 novembre de 10h à 18h.

A l’occasion de cet événement grand public, nous vous accueillerons sur notre espace SISTM pour échanger avec vous sur l’accompagnement, le maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap et plus généralement sur la prévention de la santé au travail.

Octobre rose : reprendre le travail après une maladie

Cette année, votre Service de santé au travail s’associe à octobre rose* en partenariat avec le CAP Emploi et la Carsat Normandie. A cette occasion, notre psychologue et notre assistante de service social interviendront le 6 novembre auprès d’un groupe d’une dizaine de femmes ayant eu un cancer.

Cette rencontre sera l’occasion de présenter l’accompagnement du Service auprès des salariés en arrêts de travail ou en difficulté à leur poste. En effet, pour faciliter le retour au travail dans les meilleures conditions nos professionnels peuvent aider les salariés à préparer leur reprise.

Intervention fermée aux inscriptions.

*Octobre rose est une campagne annuelle d’information, de prévention, de dépistage et de prise en charge du cancer du sein, organisée par l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ».

En savoir + : « Maintien en emploi : réussir la reprise d’activité après un arrêt de travail ou une maladie »

Télécharger (PDF, 593KB)

 

 

Avant, mes salariés étaient vus en visite médicale tous les 2 ans, maintenant le délai est beaucoup plus long, est-ce normal ?

OUI

Depuis le 1er janvier 2017 la réglementation a fait évoluer la périodicité de la visite pour le suivi individuel des salariés. La périodicité du suivi individuel est fonction de l’état de santé du salarié et des risques auxquels il est exposé.

Le salarié bénéficie dans un délai qui n’excède pas 5 ans, d’un examen périodique avec un professionnel de l’équipe santé travail (médecin du travail, médecin collaborateur, interne en médecine du travail ou infirmier).

Le salarié exposé à des risques particuliers bénéficie dans un délai qui n’excède pas 4 ans, d’un examen médical d’aptitude périodique et dans un délai qui n’excède pas 2 ans d’une visite intermédiaire avec un professionnel de l’équipe santé travail (médecin ou infirmier spécialisé en santé travail).

Plaquette_visites_a_partir_juillet_2012_ SISTM>> Télécharger notre dépliant sur les différentes visites

La santé du dirigeant, c’est aussi celle de l’entreprise

On s’intéresse souvent à la santé de l’entreprise et plus précisément, et à juste titre, à celle des salariés ; mais qu’en est-t’il de celle des dirigeants ? La santé de l’employeur a-t-elle un impact sur le travail de ses collaborateurs et plus globalement sur la performance de son entreprise ?

La santé du dirigeant est un sujet tabou, encore peu abordé. Cependant, une récente étude* réalisée en 2019 auprès de plus de 1500 dirigeants d’entreprises françaises de moins de 50 salariés révèle que les chefs d’entreprise français se sentent à la fois utiles et heureux dans leur travail (93 %), mais qu’ils sont également durement impactés par le stress et la surcharge de travail.

LA SANTE DU DIRIGEANT EN QUELQUES CHIFFRES

Des dirigeants heureux mais stressés
Le baromètre nous révèle que malgré leur bien-être, 7 dirigeants sur 10 se sentent stressés de façon quotidienne. Ce stress est lié à une surcharge de travail à 57%, à la peur de manquer de trésorerie à 53% et enfin au manque de vision concernant leur activité à 48%. En plus d’être impacté par le stress, ils sont débordés et estiment passer minimum entre 50 et 70 heures en moyenne par semaine au travail.
La charge de travail et le stress amènent les dirigeants à éprouver des difficultés à concilier vie professionnelle et personnelle pour 4 entrepreneurs sur 10.

Un état de santé bon malgré quelques douleurs récurrentes
8 entrepreneurs sur 10 sentent en forme, mais lorsqu’ils sont interrogés sur leurs douleurs physiques, 63% déclarent souffrir du dos, 53% ont des douleurs articulaires et 87% ont été touchés par une douleur dans l’année sans préciser laquelle. Malgré ces douleurs, seuls 8% d’entre eux se sont arrêtés de travailler lors des 12 derniers mois.

Des difficultés à concilier vie privée et professionnelle
Les difficultés à concilier vie privée et vie professionnelle perdurent d’une année sur l’autre. 39 % des dirigeants interrogés déclarent ainsi ne pas parvenir à maintenir cet équilibre. Une situation qui conduit in fine un entrepreneur sur trois à se sentir isolé dans son quotidien.

Des dirigeants confiants
Grâce à leur aventure entrepreneuriale, 93% des dirigeants se sentent utiles au quotidien et 90% heureux. Ce bonheur permet aux dirigeants d’être relativement optimistes et confiants.

La prévention santé, importante pour les dirigeants
85% des entrepreneurs ont le sentiment d’avoir une bonne hygiène de vie, chiffre en baisse de 2 points par rapport à 2018. Cette bonne hygiène de vie passe par une bonne alimentation (84 %), des activités physiques (58 %) et des activités mentales (40 %).
Les moments de détente en famille, cités par 85 % des sondés, et le sommeil, cité par 75 % des sondés, constituent les premières bonnes pratiques bénéfiques à l’état de forme des dirigeants d’entreprises.

SANTE DU DIRIGEANT ET SANTE DE L’ENTREPRISE, QUEL LIEN ?

Le dirigeant est très souvent seul face aux prises de décisions, aux aléas. Auprès de ses salariés, il incarne un leadership devant rassurer en cas de difficultés. Un dirigeant qui apparaît comme ayant une santé précaire peut mettre le doute dans l’esprit des collaborateurs quant à la survie de l’organisation, ce qui peut impacter la motivation des équipes.

Même si les risques professionnels des dirigeants diffèrent selon la taille de l’entreprise, le niveau de formation et le secteur d’activité, la charge mentale (travail en urgence, déplacements, disponibilité, durée de travail, contraintes règlementaires, pluralité des tâches, etc.) et le stress engendré nuit à la santé du dirigeant. Qui plus est, la santé des PME est étroitement liée à celle de son dirigeant ; plus l’entreprise est petite plus le lien est fort.

SURCHARGE MENTALE,
QUELS SONT LES SIGNES D’ALERTE ?

Les signes peuvent être de trois ordres :
Physiques : Troubles musculo-squelettiques, digestifs, accidents cardiovasculaires, diabète de type 2, céphalées, migraines.
Psychiques : Irritabilité, fatigue, trouble de la concentration, trouble de la mémoire, crise d’angoisse…).
Troubles du comportement : Réactions auto et hétéro-agressives, troubles alimentaires (obésité), consommation accrue de médicaments, d’alcool, de tabac ou d’autres psychotropes, isolement social, comportement à risque suicidaire, hyperactivité ou apathie, cynisme, démotivation, réduction des performances.

QUELS SONT LES LEVIERS D’ACTION ?

Le sommeil : un actif stratégique
Le sommeil est perçu comme une variable d’ajustement à la surcharge de travail ; 3 entrepreneurs sur 10 font état de troubles du sommeil. Or une dette de sommeil chronique des dirigeants peut engendrer : somnolence, fatigue, dégradation des fonctions cognitives, erreurs de jugement, mauvaises prise de décision, réduction de la capacité à communiquer, comportements impatients voire agressifs… Le dirigeant peut utiliser sa latitude décisionnelle pour décider de dormir plus ! « Qui dort, entreprend ».

La récupération
Un déficit de récupération du dirigeant a un coût pour l’entreprise, il existe une corrélation directe avec l’augmentation de fréquence des problèmes de santé et de sécurité. Un dirigeant qui prend plus de temps pour lui avec des périodes de relâchements au travail, s’autorise des congés payés, déjeune avec des amis (sans évoquer le travail)…ne sera que bénéfique pour lui et la productivité de son entreprise.

La pratique sportive : un levier incontournable
La pratique d’un sport augmente la production des endorphines (hormones du bien-être, effets analgésiques (douleurs)). Le sport agit comme un ralentisseur de la vieillesse (neurotrophines), et renforce les performances cognitives, capacités d’apprentissage, prise de décision, amélioration de la qualité du sommeil.

Les pauses stratégiques
Il est conseillé de faire une pause cognitive toutes les 90 min. Une vraie pause suppose une « errance mentale » sans technologie.

En définitif, la santé du dirigeant est étroitement liée à celle de son entreprise, le cercle vertueux pour le dirigeant réside dans le fait de prendre soin de lui pour mieux prendre soin des autres et de son entreprise.

Un dirigeant conscient de sa santé se montre davantage responsable vis-à-vis de celle de ses collaborateurs.

*Etude 2019 de l’institut OpinionWay pour la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur.
Sources : Forbes, Fondation MMA.

2 avril 2019 – Forum Normand : Les conditions de travail au Carré

Le Forum Normand « Les conditions de travail au Carré » aura lieu le mardi 2 avril 2019 de 8h00 à 18h00 au Carré des Docks à Le Havre (entrée libre et gratuite). 

 Cette journée sera l’opportunité :

  • de rencontrer des spécialistes des conditions de travail sur des stands thématisés,
  • de vous informer sur les dernières avancées en matière de conditions de travail,
  • de participer à un ou plusieurs des 49 ateliers et 30 animations proposés au cours de cette journée,
  • d’assister à des conférences pointues en lien avec les conditions de travail.

Les 4 thèmes principaux du forum :

Le forum est organisé autour de 4 thèmes principaux regroupant chacun plusieurs sujets essentiels aux conditions de travail :

  • Intégrer et former les ressources humaines
  • Prévenir et agir en santé au travail
  • Améliorer les conditions de travail et la performance
  • Anticiper la fin de carrière et transmettre

Venez échanger avec plus de 70 experts et approfondissez vos connaissances en participant aux animations, ateliers et conférences proposés tout au long de la journée.

Programme détaillé et inscription sur : www.lesconditionsdetravailaucarre.com

12 mars 2019 – Journée Nationale sur la prévention en santé au travail

Le 12 mars 2019, les Services de Santé au Travail Interentreprises organiseront partout en France des rencontres sur la prévention en entreprise, à destination des employeurs et salariés.

A cette occasion, SISTM, Service de santé au travail de la Manche, convie les employeurs adhérents à une journée axée sur la santé des dirigeants et la découverte de son offre de services, encore souvent méconnue.

Programme de la journée  sur votre centre SISTM de Saint-Lô

  • 9h30 – 12h : Ateliers de prévention
    >
      9h30 – 10h30 : découverte de nos modules de formation e-learning.
    > 11h – 12h : présentation des différentes actions et sensibilisations de prévention.
  • 14h – 15h30 : Conférence 
    “La santé du dirigeant, c’est aussi la santé de l’entreprise”.
  • 15h30 – 16h30 : Temps d’échange 
    Nos professionnels de santé au travail répondront à vos questions.

Assemblée Générale des adhérents du lundi 4 février, consultez les points abordés

Les points inscrits à l’ordre du jour de cette séance étaient les suivants :

  • Approbation du procès-verbal de l’AG du 18-06-2018
  • Rapport moral du Président
  • Situation comptable prévisionnelle au 31-12-2018
  • Budget et cotisations 2019
  • Radiations 2018
  • Election d’un membre au Conseil d’Administration collège employeurs
  • Questions diverses

Retrouvez en détails les différents points abordés en cliquant sur lien suivant :
>> Présentation AG SISTM du 4 février 2019

 

La Journée Nationale de l’Audition approche ! Réservez vite votre Kit !

Le jeudi 14 mars 2019, se déroulera la Journée Nationale de l’Audition.

A cette occasion, nous mettons à disposition des employeurs adhérents un kit d’information comprenant conseils et outils pour les accompagner dans la prévention de ce risque.

Ce kit d’information contient les éléments suivants :
• Une affiche de la Journée Nationale de l’Audition
• Un guide « Santé auditive au travail » spécial dirigeant
• Des brochures SISTM et INRS sur le bruit
• Un marque page sur l’échelle du bruit

bouton_reservation
bruit

              > En savoir +                               > En savoir +                                > En savoir +

Vos salariés travaillent dans un environnement sonore élevé ? Vous souhaitez des conseils pratiques pour réduire leur exposition au bruit ? Vous ne savez pas si les équipements de protection individuelle sont adaptés et portés correctement ? Certains de vos salariés élèvent la voix pour parler, font répéter leurs interlocuteurs ?

Votre équipe santé au travail SISTM peut vous accompagner dans votre démarche de prévention sur le bruit au travail. Pour tout renseignement, contacter votre médecin du travail ou un membre de son équipe.
Ces prestations sont comprises dans votre cotisation annuelle.