1er janvier 2021 : le défibrillateur devient obligatoire pour les Établissements Recevant du Public de catégorie 4

Depuis le 1er janvier 2021 les établissements recevant du public (ERP) de catégorie 4 (recevant moins de 300 personnes) ont l’obligation de posséder un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) afin d’agir au plus vite lors d’un arrêt cardiaque. 

En France, chaque année, entre 40 000 et 50 000 personnes sont victimes d’une mort subite, faute d’avoir bénéficié au bon moment de l’intervention d’une personne qui aurait pu leur sauver la vie en pratiquant les gestes de premier secours et en administrant un choc électrique (défibrillation) le temps que les équipes de secours et d’aide médicale d’urgence interviennent.

Depuis 1er janvier 2020 les ERP de catégories 1 à 3 (recevant + de 300 personnes) ont l’obligation de s’équiper d’un défibrillateur.
Aujourd’hui, c’est désormais aux établissements recevant du public de catégorie 4 de posséder un défibrillateur cardiaque à la date du 1er janvier 2021. Cette obligation est fixée selon une l’application du décret numéro 2018-1186 du 19 décembre 2018 relatif aux défibrillateurs automatisés externes.

Les ERP de catégorie 4 sont des établissements recevant moins de 300 personnes, mais n’étant pas en catégorie 5. L’obligation pour les ERP de catégorie 5  se fera au 1er janvier 2022 et concernera : les structures d’accueil pour personnes âgées, structures d’accueil pour personnes handicapées, établissements de soins, gares, hôtels-restaurants d’altitude, refuges de montagne, établissements sportifs clos et couverts ainsi que les salles polyvalentes sportives…

Qu’est-ce qu’un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) ? Qui peut l’utiliser ? Ou l’installer ?
>> Retrouvez les réponses sur le site du Ministère des solidarités et de la santé